• Destinations.ch

Entrée en Suisse: l’OFSP brouille les cartes

Si un test antigénique de moins de 24h permet d’entrer dans le pays, un test PCR peut être exigé à l’arrivée… aux frais du passager.



Dans le communiqué qui a suivi la conférence de presse de mercredi dernier (17 février 2021), le Conseil fédéral a indiqué qu’un test antigénique de maximum 24h permettrait dès ce lundi 22 février de rentrer en Suisse. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a cependant brouillé les cartes, ne mentionnant rien à ce sujet dans un premier temps.


A présent, l’OFSP précise que depuis le 22 février, l’obligation d’un test PCR effectué dans les 72 heures précédant l’entrée en Suisse reste de mise. «Si votre voyage dure plus longtemps ou si le résultat du test PCR n’est pas disponible assez rapidement: pour être admis à bord, vous pouvez aussi présenter le résultat d’un test rapide antigénique effectué moins de 24 heures avant l’embarquement», peut-on lire sur son site.


Le test PCR toujours requis


L’OFSP précise encore que les voyageurs doivent toutefois pouvoir présenter le résultat négatif d’un test PCR effectué moins de 72 heures avant l’arrivée en cas de second contrôle à la frontière suisse. «Si vous ne pouvez pas le faire, vous devrez immédiatement vous faire tester à vos frais.»


Hier matin, la Fédération suisse du voyage (FSV) déplorait ce revirement qui a suscité beaucoup de colère et d’incertitude au sein de la branche. «Nous avons fait part de notre incompréhension à l’OFSP lors de nombreux échanges vendredi et au cours de ce week-end, mais nous sommes toujours dans l’attente d’une réponse définitive.» La prochaine discussion sur le plan opérationnel est prévue pour ce mardi 23 février 2021.


La quarantaine reste de mise


Toujours sur son site, l’OFSP rappelle qu’un test négatif ou un vaccin ne dispense pour le moment pas de quarantaine les personnes au retour de zones à risque. «Un résultat de test négatif. En effet, un résultat de test négatif n’exclut pas complètement une infection au coronavirus. Vous en trouverez l’explication biologique sur la page Questions fréquentes. Une vaccination contre le COVID-19. Parce que la vaccination vous protège de la maladie. Par contre, on ne sait pas encore si la vaccination vous empêche également de contaminer d’autres personnes.»


Source: about Travel


Envie d'évasion ? Découvrez nos voyages dans le monde !


Pour des vacances sur mesure, n'hésitez pas, contactez-nous !




News récentes

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter...

... et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 © destinations.news le site d'information de:

Destinations.ch SAChemin des Fontenailles 4, 1196 Gland, Suisse - tel: 022 960 95 00 - mail info@destinations.ch

formulaire de contact >>