titre-destinations-news.png
  • Destinations.ch

Entrée en suisse: test PCR obligatoire, levée des quarantaines

La Suisse renforce ses mesures de lutte contre la pandémie. Dès le samedi 4 décembre 2021, l’obligation de test sera renforcée pour entrer sur le territoire suisse. En revanche, plus aucun pays ne figure sur la liste des pays concernés par une quarantaine.



Les voyageurs arrivant en Suisse sont priés de vérifier sur Travelcheck s’ils ont le droit d'entrer en Suisse et le cas échéant à quelles conditions (pass sanitaire, tests, etc.).


Après les mesures prises le 26 novembre et jours suivants, le Conseil fédéral a modifié les conditions d'entrée sur le territoire suisse. Dès le samedi 4 décembre 2021, plus aucun pays ne figure sur la liste des pays concernés par une quarantaine.


Mais pour prévenir autant que possible l'importation du variant, les exigences de dépistage qui s'appliquent à l'entrée en Suisse sont durcies. Toutes les personnes entrant sur le territoire, y compris les vaccinées et les guéries, doivent se faire tester.


Outre un test PCR de moins de 72 heures avant leur entrée, elles devront procéder à un deuxième test, PCR ou antigénique, entre le quatrième et le septième jour après leur arrivée. Ce deuxième test vise à garantir la détection des personnes qui se seraient infectées juste avant de partir ou pendant leur voyage. Ces dépistages sont à la charge des personnes concernées.


Par ailleurs, lors de l'entrée sur le territoire, toutes les personnes doivent avoir rempli le formulaire d'entrée avec leurs coordonnées (Swiss PLF). Cela peut se faire en ligne ou sur papier.


Le test obligatoire s'applique à toutes les personnes entrant en Suisse à partir de 16 ans, Suisses ou non. Des exceptions s'appliquent aux frontaliers et aux personnes qui entrent en Suisse en provenance de zones frontalières.


Personnes non vaccinées


Les ressortissants d'États tiers non vaccinés qui souhaitent entrer en Suisse depuis un pays ou une région à risque de l'espace Schengen pour des séjours temporaires sans activité lucrative de 90 jours au plus au cours d'une période de 180 jours ne pourront pas le faire, sauf exception (cas de rigueur).


Cette interdiction concerne les voyages touristiques et les visites à des proches. La liste des pays et des régions à risque figure à l'annexe 1 de l'ordonnance 3 COVID-19. Elle est actualisée régulièrement en fonction des recommandations de la Commission européenne pour les États de l'espace Schengen.


Source: Genève Aéroport




Pour des vacances sur mesure, n'hésitez pas, contactez-nous !




News récentes