titre-destinations-news.png
  • Destinations.ch

L'Egypte prévoit un autre défilé pharaonique, cette fois à Louxor

«Le festival aura lieu au dernier trimestre de cette année», a déclaré à Al-Monitor Mustafa El-Saghir, directeur des temples de Karnak et superviseur général du projet Grand Processional Way.



Après le grand succès de la Parade d'or des pharaons qui s'est tenue au Caire le 3 avril, les préparatifs sont en cours pour un autre événement majeur sur le thème des pharaons qui attirera l'attention du monde sur l'Égypte, cette fois à Louxor.


Le développement et la restauration de la Great Processional Way (El-Kebash Road) sont presque terminés et une grande célébration est prévue pour sa réouverture.


«Le festival aura lieu au dernier trimestre de cette année», a déclaré à Al-Monitor Mustafa El-Saghir, directeur des temples de Karnak et superviseur général du projet Grand Processional Way. Il a expliqué que les 2700 km (1700 milles) de ce qu'on appelle souvent «l'avenue des Sphinx» comportent de nombreux autres types de statues parmi ses 1 200 statues, dont de nombreuses caractéristiques de bélier.


La construction de la Grande Voie Processionnelle a commencé pendant le Nouvel Empire (1550 av. J.-C.-1077 av. J.-C.) et s'est achevée sous le règne de la 30e dynastie de Nectanebo I (380-362 av. J.-C.).


Le projet ne concerne pas seulement la route et ses statues, a déclaré El-Saghir. D'autres découvertes ont été faites entre 2006-2011 et seront ouvertes au public pour la première fois après le festival.


«La route présente également des jardinières de fleurs récemment découvertes entre des paires de statues datant de l'ère du Nouvel Empire. Il y a aussi des pressoirs à vin datant de l'époque romaine», a-t-il ajouté.


Il a noté qu'il existe également des sites de fabrication de poteries, d'amulettes et d'ornements le long de la route. «Toutes ces découvertes expliquent la vie économique et sociale des habitants de Thèbes à cette époque», a-t-il déclaré.


«L'histoire des travaux d'excavation sur la Grande Voie Processionnelle a commencé en 1949, lorsque l'archéologue égyptien Zakaria Ghoneim a déterré les huit premières statues à tête de bélier. Au fil des ans, il a été suivi par d'autres archéologues égyptiens qui ont découvert les vestiges de la route», a-t-il déclaré.


L'événement à venir, a ajouté El-Saghir, ravivera la célébration du jour d'Opet. C'était l'une des fêtes célèbres et importantes de l'Égypte ancienne. Il est dédié à Amon et est célébré pendant le mois copte de Paopi, lorsque la saison des récoltes se termine, entre le 11 octobre et le 10 novembre.


«Le festival d'Opet a été organisé pour honorer la trinité locale de Thèbes: Amon-Rê avec son épouse, la déesse Mout et leur fils Khonsou. Pendant ce festival, il y avait une procession du temple de Karnak. Trois statues représentant ces dieux ont été placées dans des barques dorées et portées par des prêtres le long de la grande voie processionnelle jusqu'au temple de Louxor et retour», a-t-il déclaré.


Le temple de Karnak, sur la rive orientale de Louxor, était le lieu du culte d'Amon, dieu de Thèbes. C'est au temple de Louxor, à trois kilomètres au sud de Karnak, qu'il épousa Mut.


«Lors de la célébration à venir, les personnes représentant les prêtres porteront la statue d'Amon du temple de Karnak, celle de Mout de son temple et celle de Khunsu sur des bateaux sacrés, exactement comme le faisaient les anciens Égyptiens», a-t-il déclaré, ajoutant que l'éclairage, les vêtements pharaoniques, les spectacles et la musique ajoutera de l'excitation au festival moderne.


Il a souligné que les rituels du festival d'Opet sont détaillés dans le temple de Louxor, ajoutant: «Les inscriptions révèlent également de nombreuses caractéristiques de cette fête telles que la musique, la danse, les marches militaires, la présentation d'offrandes et les spectacles équestres.»


Le 6 juillet, le Premier ministre Moustafa Madbouly a inspecté les derniers travaux de la Grande Voie de Procession. Il a déclaré que le projet fait partie des projets les plus importants liés aux antiquités sur lesquels l'Égypte travaille actuellement et vise à faire de Louxor le plus grand musée ouvert au monde en reliant le temple de Karnak, le temple de Louxor, le temple de Mout le long de la Grande Voie processionnelle


Magdy Shaker, archéologue en chef au ministère du Tourisme et des Antiquités, a déclaré à Al-Monitor: «Je pense que la cérémonie d'ouverture d'El-Kebash Road et la reprise des rituels du festival d'Opet surpasseront le succès de la Parade d'or des pharaons. car il est basé sur un ancien rituel égyptien et pas seulement sur une nouvelle idée pour transporter des momies.»


Il a souligné que les Louxoriens eux-mêmes incluent toujours des éléments du festival pharaonique d'Opet dans leur célébration de l'anniversaire d'Abul Haggag, qui tombe au milieu de Shaban dans le calendrier islamique, deux semaines avant le Ramadan.


Abul Hagag était un cheikh soufi du XIIIe siècle. La mosquée de l'ère fatimide qui porte son nom et marque sa dernière demeure a été construite dans le temple de Louxor.


Shaker a déclaré: «Dans le moule Abul Haggag, le défilé commence au temple de Louxor, où se trouve sa mosquée, et parcourt les rues de Louxor. Les petits-fils d'Abul Haggag et d'autres cheikhs portent des bateaux décorés et dirigent le défilé, un rituel auquel tous les Louxoriens et les villes voisines participent. Le bateau signifie l'illumination spirituelle.»


«Le festival de trois jours est toujours suivi par le gouverneur», a-t-il déclaré. «Parmi d'autres activités, il y a des spectacles de chevaux, de la musique, l'art martial du tahtib et des troupes de danseurs de zikr se produisant dans des tentes le long de la route ainsi que récitant des duas et d'autres chants religieux», a-t-il ajouté.


Source: Al-Monotir - Le Pouls du Moyen-Orient



Partez à la découverte de l'Egypte en groupe ou en privé !


Pour des vacances sur mesure, n'hésitez pas, contactez-nous !




News récentes