• Destinations.ch

Le Zimbabwe annonce des plans pour accueillir de nouveau les touristes internationaux

Après avoir fermé ses frontières et suspendu ses vols en mars, le Zimbabwe a annoncé qu'il redémarrerait les vols intérieurs le jeudi 10 septembre et les vols internationaux le 1er octobre, selon Reuters.



Cette décision sera prise dans l'espoir de relancer l'industrie du tourisme de la nation africaine - y compris l'une des plus grandes chutes d'eau du monde, les chutes Victoria, et la réserve du parc national de Hwange - qui a fermé toutes les attractions, hôtels et complexes touristiques pendant près de six mois depuis COVID- 19 préoccupations ont commencé.


«C'est donc une décision très bienvenue que le Cabinet ait autorisé toutes les activités touristiques qui étaient restées fermées dans le cadre des mesures visant à contenir la pandémie de coronavirus, à reprendre désormais pleinement leurs activités», a déclaré le ministre de l'Environnement, du Climat, du Tourisme et de l'Hôtellerie, Mangaliso Ndlovu la semaine dernière, selon le journal zimbabwéen The Herald. Les activités populaires telles que les safaris, le saut à l'élastique, le canotage et les promenades en hélicoptère peuvent désormais reprendre leurs activités.


Le gouvernement avait déclaré une «catastrophe nationale» le 27 mars, mettant en œuvre un verrouillage national le 30 mars. Si certaines mesures ont été assouplies, le verrouillage a été «prolongé indéfiniment» le 16 mai, selon l'ambassade des États-Unis au Zimbabwe. Avec des frontières fermées à «tout trafic humain», les ressortissants zimbabwéens et les détenteurs de permis sont une exception, mais ils doivent respecter une règle d'auto-quarantaine stricte de 21 jours.


À ce jour, le Zimbabwe a enregistré 7388 cas de coronavirus et 218 décès, comme le rapporte le Johns Hopkins Coronavirus Resource Center.


Les voyageurs devront être testés avant leur arrivée. «Tous les voyageurs seront tenus d'avoir un certificat d'autorisation COVID-19 PCR (réaction en chaîne par polymérase) délivré par une installation reconnue dans les 48 heures suivant la date de départ», a rapporté Reuters.


Le tourisme a été une partie essentielle de l'économie du Zimbabwe, car une feuille de route pour étendre l'industrie à 6 milliards de dollars d'ici 2023 a été révélée en novembre, selon le site d'information zimbabwéen 263 Chat. Le secteur pourrait perdre jusqu'à 1,1 milliard de dollars, les arrivées internationales chutant de 70 à 87%, a déclaré le directeur général par intérim de l'Autorité du tourisme du Zimbabwe, Givemore Chidzihdi, à l'agence en juillet.


L'impact de la pandémie a durement frappé, car certains complexes et hôtels ont dû licencier des travailleurs, selon Reuters.


La décision intervient alors que le pays a annoncé la semaine dernière qu'il rouvrirait les écoles à partir du 14 septembre afin que les étudiants puissent passer leurs examens finaux, mais les responsables ont fait allusion au fait que les étudiants pourraient ne pas revenir complètement avant l'année prochaine. (RC)


Source: Travel + Leisure

Partez à la découverte de l'Afrique en groupe ou en privé !


N'hésitez pas, contactez-nous !




News récentes

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter...

... et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 © destinations.news le site d'information de:

Destinations.ch SAChemin des Fontenailles 4, 1196 Gland, Suisse - tel: 022 960 95 00 - mail info@destinations.ch

formulaire de contact >>