titre-destinations-news.png
  • Destinations.ch

Qantas espère relancer tous les vols internationaux le 1er juillet

La compagnie aérienne Qantas a de nouveau ouvert à la réservation presque tous ses vols internationaux à partir de juillet prochain, y compris vers Londres et les Etats-Unis.



Après avoir en décembre reporté à octobre 2021 au plus tôt la reprise des vols intercontinentaux, l’optimisme semble de retour chez la compagnie nationale australienne. Toujours sous réserve de réouverture des frontières par les pays de destination, Qantas permet désormais de réserver des vols entre l’Australie et l’aéroport de Londres-Heathrow (la «route des kangourous») ainsi que ceux vers Los Angeles ou Dallas entre autres. Les routes vers le Japon, Hong Kong ou Singapour, qui devaient reprendre fin mars, ont été reportées également à début juillet.


Certaines destinations manquent encore à l’appel, dont les aéroports de New York-JFK et de Santiago du Chili ou la future route entre Brisbane et Chicago, qui avait déjà été reporté à plusieurs reprises. Mais Johannesburg accueillera de nouveau les avions de Qantas.


Toutes ces routes devraient a priori être opérées en Boeing 787-9 Dreamliner, Qantas ayant décidé de parquer ses Airbus A380 jusqu’en 2023.


Un porte-parole de la compagnie de l’alliance Oneworld a déclaré à Business Traveller: «Qantas a aligné la vente de nos services internationaux pour refléter notre attente que les voyages internationaux commenceront à redémarrer à partir de juillet 2021. Nous continuons de revoir et de mettre à jour notre calendrier international en réponse à l’évolution de la situation de la Covid-19».


L’accent mis sur le retour des liaisons vers le Royaume-Uni et les Etats-Unis reflète la progression des vaccinations dans les deux pays, alors que le CEO de Qantas Alan Joyce annonçait fin novembre qu’ils devraient être obligatoires pour tous les passagers internationaux venant en Australie. Ce qui laisserait in fine un choix simple aux voyageurs: faites-vous vacciner ou restez chez vous. Aucun autre pays ni compagnie aérienne n’a suivi cette voie, même si «beaucoup travaillent sur le passeport de vaccination» selon lui, comme l’IATA par exemple.


Rappelons que l’Australie ne devrait pas approuver avant le mois prochain le vaccin de Pfizer-BioNTech ou celui d’Oxford-AstraZeneca, ce dernier commençant à être inoculé en Grande Bretagne; le pays a commandé respectivement 10 millions et 54 millions de doses de chaque vaccin. Le gouvernement espère que tous les australiens seront vaccinés (gratuitement) d’ici octobre prochain.


Source: Air Journal

Envie d'évasion ? Découvrez nos circuits et nos séjours balnéaires !


Pour des vacances sur mesure, n'hésitez pas, contactez-nous !




News récentes