titre-destinations-news.png
  • Destinations.ch

Voyages non essentiels au Canada, des assouplissements dès le 9 août

Les américains et les résidents permanents américains qui habitent aux États-Unis, sont pleinement vaccinés et veulent venir au Canada en vacances ou pour tout autre motif non essentiel pourront le faire à compter du 9 août, a annoncé le gouvernement Trudeau, lundi. Cet assouplissement sera étendu aux habitants d’autres pays le 7 septembre.



Qu’est-ce qui change pour les américains et les autres voyageurs de l’étranger?

À compter du 9 août, les américains et les résidents permanents américains pleinement vaccinés et qui habitent aux États-Unis pourront entrer au Canada pour des motifs non essentiels, à condition de respecter les nouvelles exigences. Pour ceux qui habitent à l’extérieur des États-Unis, cet allégement entrera en vigueur le 7 septembre, en même temps que celui s’appliquant aux voyageurs des autres pays. «Nous sommes dans une bien meilleure position pour assouplir davantage les mesures aux frontières pour les voyageurs pleinement vaccinés», a déclaré la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, en soulignant que la moitié des résidants du Canada étaient pleinement vaccinés et que les trois quarts avaient reçu au moins une dose.


Quelles nouvelles conditions s’appliqueront à ces visiteurs pleinement vaccinés?

Ils devront être pleinement vaccinés depuis au moins 14 jours avant leur entrée au Canada et en fournir la preuve par l’application ArriveCAN (sur le web ou sur téléphone cellulaire) en français, en anglais ou dans une traduction certifiée. Les transporteurs aériens vérifieront que ces renseignements ont bien été envoyés avant l’embarquement. À la frontière, les voyageurs devront être prêts à présenter leur preuve vaccinale, en format papier ou numérique, et un plan de quarantaine si celle-ci était jugée nécessaire. Il n’y aura plus de dépistage systématique à l’arrivée, mais les voyageurs sélectionnés aléatoirement pour un test du premier jour devront s’y soumettre.


Qu’est-ce qui reste en vigueur?

Tous les voyageurs devront présenter un test de dépistage négatif valide obtenu dans les 72 heures précédant leur arrivée et être exempts de symptômes de la COVID-19. Les vaccins approuvés par Ottawa sont toujours ceux fabriqués par Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca/COVISHIELD et Janssen (Johnson & Johnson). La frontière canadienne demeure fermée aux vols directs en provenance de l’Inde, et ce, au moins jusqu’au 21 août. Les voyageurs qui arrivent de l’Inde en passant par un pays tiers doivent encore y passer un test de dépistage au préalable.


Qu’est-ce qui change pour les enfants de moins de 12 ans?

À compter du 9 août, les enfants à charge qui ne peuvent recevoir le vaccin, parce qu’ils ont moins de 12 ans ou pour des raisons de santé, n’auront plus à se soumettre à une quarantaine de 14 jours. Ils pourront se déplacer avec leurs parents, mais devront éviter les lieux collectifs comme les camps de vacances, les garderies et les écoles durant les 14 jours suivant leur arrivée. Ils devront se soumettre aux tests de dépistage du premier et du huitième jour. D’autres précisions seront données par Ottawa d’ici le 9 août. Les provinces et les territoires pourront imposer des règles plus strictes.


Quels autres changements entreront en vigueur le 9 août?

Le séjour obligatoire de trois jours à l’hôtel sera éliminé pour tous les voyageurs, mais ceux qui ne sont pas pleinement vaccinés devront encore se soumettre aux tests de dépistage des premier et huitième jours, et respecter 14 jours de quarantaine. L’aéroport international Jean-Lesage de Québec et quatre autres aéroports internationaux (à Ottawa, à Halifax, à Edmonton et à Winnipeg) pourront recommencer à recevoir des vols internationaux.


Quand les États-Unis offriront-ils la réciproque aux Canadiens?

Les Canadiens qui souhaitent voyager aux États-Unis par la frontière terrestre pour des motifs non essentiels attendent toujours le feu vert de Washington. «Nous espérons avoir de leurs nouvelles bientôt», a seulement indiqué le ministre des Affaires intergouvernementales, Dominic LeBlanc, lundi. «Nous nous attendons à ce que le 21 juillet, ils renouvellent leurs mesures aux frontières, quitte à peut-être [faire] évoluer les mesures au cours des prochaines semaines.» Du côté de la Maison-Blanche, la porte-parole Jen Psaki a affirmé que les États-Unis suivaient les conseils de leurs «propres experts médicaux». «Nous continuons à réviser nos restrictions de voyage», a-t-elle indiqué.


Ottawa prend-il un trop grand risque?

Depuis que les premiers allégements pour voyageurs pleinement vaccinés sont entrés en vigueur, le 5 juillet, moins de 10 personnes, sur plus de 63’000 Canadiens arrivés au pays, ont eu un résultat de test positif au dépistage du premier jour, a rappelé la ministre Hajdu. «Si jamais la situation venait à évoluer de manière drastique, nous sommes prêts à adapter nos mesures frontalières», a ajouté le ministre LeBlanc en soulignant que la décision était «fondée sur la science ainsi que sur le risque pour la santé publique et la capacité opératoire à la frontière». «Le gouvernement du Canada recommande encore aux Canadiens d’éviter les déplacements non essentiels à l’extérieur du Canada, car les voyages à l’étranger accroissent le risque d’exposition à la COVID-19 et à ses variants, ainsi que le risque de transmission», a toutefois souligné Santé Canada dans un document explicatif.

DEUX DATES À RETENIR

9 août

  • Ouverture de la frontière canadienne aux américains et résidents permanents américains qui habitent aux États-Unis, sont pleinement vaccinés et veulent entrer au Canada pour des vacances ou tout autre motif non essentiel

  • Fin de la quarantaine de 14 jours pour les enfants de moins de 12 ans

  • Fin du séjour obligatoire de trois jours à l’hôtel pour tous les voyageurs

  • Reprise des vols internationaux à l’aéroport international Jean-Lesage de Québec et dans quatre autres aéroports canadiens

7 septembre

  • Ouverture de la frontière canadienne aux habitants d’autres pays que les États-Unis qui sont pleinement vaccinés et veulent entrer au Canada pour des vacances ou tout autre motif non essentiel

Source: La Presse




Envie d'évasion ? Partez à la découverte du Canada en groupe ou en privé !


Pour des vacances sur mesure, n'hésitez pas, contactez-nous !




News récentes